7 juillet 2017 - L'équipe - L'Almanach candide

Exposition du moment

Le Tamis a vu l’exposition “L’anthropologue et le photographe” à la Friche de la belle de mai et vous la recommande chaudement.

L’exposition met en scène une belle rencontre entre une pratique photographique et une pensée anthropologique, où la question des identités, de l’exotisme, du voyage, de la patrimonialisation, des jeux d’assignation et de détournement des stéréotypes se mêlent. Les photographies sont belles, tout en travaillant humour et ironie, ce qui ne gâche rien. Les pensées anthropologiques sont fines, précises et tout à la fois poétiques. On voyage entre un chez soi fantasmé et un ailleurs pas si lointain…
Il y a beaucoup de matière à réflexion dans cette jolie exposition de la Friche. Courez-y !

Une actualité à ne pas rater :

une visite guidée demain, samedi 8 juillet organisée en la présence du photographe – Marc Lathuillère – et du commissaire de l’exposition, François Saint Pierre, suivie d’une rencontre avec l’anthropologue – Marc Augé – et de Pascal Beausse, responsable de la collection photographie du Centre national des arts plastiques (Paris).

L'anthropologue et le photographe

Marc Lathuillière – Studio Tang Daw

11 juin 2017 - Mikaëla - "Hypothèses"

Rencontre avec Kris #2

Si comme Juliette Greco, vous chantez “Je hais les dimanches”, il faut prendre le temps de lire la deuxième partie de notre rencontre avec le scénariste de bande dessinée Kris !
Vous retrouverez peut-être matière à transcender les journées d’ennui ou d’agacement et à en sortir une belle énergie créative !

Publié dans la catégorie “rencontres” de l’atelier du Tamis, notre blog de recherche en accès libre, le récit de Kris nous fait remonter le fil de l’eau, depuis l’enfance en passant par la vie estudiantine, pour comprendre la construction progressive d’un parcours professionnel et artistique dans l’univers de la BD.

À la fois ancré dans la ville de Brest et dans notre histoire collective, ce récit permet de réfléchir aux modes d’engagement, entre art et politique.

À lire donc !

C’est là : Kris #2 Why we write.

Le Déserteur, l'une des premières bandes dessinées de Kris, réalisée avec Obion et publié en 2003 chez Delcourt.

Le Déserteur, l’une des premières bandes dessinées de Kris, réalisée avec Obion. Delcourt : 2003.

 

20 mai 2017 - Mikaëla - "Hypothèses"

Rencontre avec Kris #1

C’est le week-end ! Moment privilégié pour se plonger dans des BD, au fond d’un canap’, au parc ou au café… Que diriez-vous, par la même occasion, de lire les mots d’un maître fabricant de ces beaux livres qui accompagnent nos voyages et nos rêveries ?

Le Tamis a rencontré le scénariste de bandes-dessinées Kris, dont on ne présente plus les livres (mais si quand même pour ceux qui seraient passés à côté, on vous aiguille, par exemple sur le BDGest’).

Kris à Landerneau, au lendemain de la tempête Zeus

Kris à Landerneau, au lendemain de la tempête Zeus, 2017

Le premier épisode issu de nos discussions est disponible sur l’atelier du Tamis, l’espace de réflexion privilégié du collectif, piloté par le collège Sciences & Techniques de l’association. Il nous permet par ailleurs d’inaugurer une nouvelle catégorie pour ce carnet de recherche hébergé par la plateforme Hypotheses.org : cette catégorie, intitulée “rencontres”, a pour objectif d’utiliser l’entretien (qui pour nous, est nécessairement inspiré des sciences humaines et sociales), pour recueillir des récits de vie et d’expérience dans les domaines qui font échos à nos préoccupations collectives. Nous espérons que ne nombreuses rencontres viendront alimenter l’atelier du Tamis !

Dans ce premier entretien avec Kris, vous aurez l’occasion de plonger dans les petites histoires et les grandes histoires qui nous font agir dans le monde. Prêts pour un voyage introspectif et quelques révisions fondamentales sur l’histoire du XXème siècle ?

Allez hop, on lit tout ça par là : https://letamis.hypotheses.org/315

27 avril 2017 - Laura - ici-même

Une association n’existe pas sans ses membres

Le Tamis compte (sur) les siens autant qu’il les choie, et le leur prouve : après la tourniquette pour faire la vinaigrette et l’écrase-patate, le must have de l’innovation s’invite chez les t’ami.e.s 🙂

Révolution ! Terminés, les reçus perdus, les impressions voraces en papier, les aller-retours à la banque, les problèmes d’appoint… Rangez le chéquier, économisez un timbre et préservez la forêt en réglant votre adhésion d’un simple clic sur notre plateforme de gestion en ligne !

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, vous vous verrez récompensés de votre générosité : nous délivrons désormais, au titre de l’intérêt général, un reçu fiscal pour tous vos dons et adhésions* !
Et si vous avez le cœur à verser une cotisation plus grande que vos moyens, vous avez la possibilité d’effectuer un virement mensuel de quelques euros : un petit effort sur le moment mais, bout à bout, beaucoup pour nous à la fin de l’année.
Pour cela, vous pouvez télécharger notre RIB ici. Mais si d’aventure vous affectionniez particulièrement les moyens de paiement scripturaux, pas de contrariété : c’est par là !
Merci à vous !

free-hugs-deluxe-hugs

* toute adhésion n’offrant pas de contrepartie est fiscalement considérée comme un don 🙂

27 avril 2017 - Laura - Passereaux et passerelles

École son et sciences sociales de l’AHA

Capture d’écran 2017-04-27 à 11.02.11

On suit les activités bruxelloises de l’AHA – Atelier d’Hybridations Anthropologiques depuis longtemps (et de très très près…) ! On partage donc les résultats de leurs expérimentations printanières, réalisées au cours de leur école Son et Sciences sociales de ce mois d’avril.

Cela donne des petites pièces rythmiques et musicales, oscillant entre réalisme et rêverie délirante, composées à partir de sons produits sur le campus de l’Université Libre de Bruxelles. Pour les duos ambianceurs, il s’agissait de penser les sons au delà de la valeur informative de la parole et de son archivage quasi automatisé dans les sciences sociales (comme mode d’enregistrement des entretiens).

Quelles sont les sensations et les réflexions que suscite l’écoute d’un paysage sonore ? Qu’est-ce que l’immersion dans des sons nous raconte sur le monde ? Écoutez les yeux fermés, et vous nous direz !

Capture d’écran 2017-04-27 à 11.03.34