11 octobre 2019 - Julia - Rencontres et lendemains

Odyssée surnaturelle

 

allez savoir

Les 26, 27 et 28 septembre 2019, le Tamis a participé à la première édition du Festival « Allez Savoir », un festival de sciences sociales proposé par l’EHESS, en partenariat avec la Ville de Marseille. L’objectif du festival est « d’inviter le grand public à partager le questionnement multiple et original des sciences sociales sur les grands défis contemporains ». Pour cette édition 2019, le festival mettait en avant la thématique de la nature.

« Les sciences sociales étudient les liens complexes et subtils qui attachent les sociétés à leurs environnements et posent des questions surprenantes et iconoclastes : la nature existe-t-elle ? Est-elle un mythe occidental et romantique ? Peut-on se passer de l’idée de nature ? »(source: allez-savoir.fr)

Est-il naturel de chercher?

En charge de l’animation en direction des publics scolaires les jeudi et vendredi, les médiatrices scientifiques du Tamis ont invité des collégiens à se mettre dans la peau d’anthropologues pour partir enquêter dans le pittoresque Centre de la Vieille Charité. Sur les deux premiers étages, les ethnographes en herbe ont pu explorer les salles des musées, interviewer les personnes y travaillant et observer des objets insolites. Au troisième étage, l’enquête a porté sur… d’autres enquêteurs ! puisque les participants ont poussé les portes de l’EHESS pour y observer des chercheurs en pleine action. L’atelier a également été réalisé avec une classe d’élèves malentendants, mettant en avant d’autres sens de la perception utilisés en sciences sociales.

IMG_4278

La culture de l’aventure

Pour la journée du samedi, l’association Le Tamis avait donné rendez-vous aux plus audacieux pour s’engager dans une odyssée sur-naturelle ! C’est en effet un jeu de piste qui a été proposé aux petits et aux grands pour se confronter aux méthodes de l’enquête en science sociales dans ce même terrain de jeu qu’est la Vieille Charité.

Armés d’un carnet de terrain, outil élémentaire de l’anthropologue en (dé)route pour l’aventure, nos preux enquêteurs se sont attelés à surmonter des épreuves faisant appel à leurs sens littéraires, artistiques, mathématiques et descriptifs ! Ils ont par exemple dû aider la déesse Isis à retrouver les morceaux d’Osiris dispersés en Egypte par son frère Seth !

Au cours de leur déambulation, ils ont fait des rencontres avec des personnages mythiques leur rapportant des légendes lointaines. Dans la salle Egypte, la déesse Sekhmet/Bastet s’est montrée sous ses deux visages, tantôt lionne féroce, tantôt docile chatte. Dans la salle Océanie, une voyageuse embarquait les explorateurs sur l’île Gaua, dans le Vanuatu afin de les éclairer sur la naissance du volcan « Mont Garet ».  Dans la salle Mexique, l’odyssée se poursuivait à base de légendes chantées, nous rapportant la recette du « mole » ou encore, le mythe de la « Llorona », cette créature nocturne que certains suivent, avant de disparaitre à jamais ! Enfin, dans la salle Méditerranée, l’histoire tragique d’Antigone renaissait sous les ombres pour alimenter les esprits de questionnements philosophiques. Lois divines et lois humaines s’affrontaient dans un dilemme existentiel!

IMG_4275

Alebrije, Salle Mexique

 

La journée s’est conclue positivement puisque, grâce à l’effort de nombreux participants, nous avons pu décrypter le message mystérieux ! Cependant, la résolution de questions amène parfois à d’autres questions et nous a laissé avec la réflexion suivante: quelle est la place de la culture dans la nature de l’Homme ? Ou plutôt… quelle est la place de la nature dans la culture de l’Homme ?

Note: la réponse à l’énigme était une citation d’Edgar Morin :« L’homme est culturel par nature parce qu’il est naturel par culture ».

5 septembre 2019 - L'équipe - Les plis

Le pli – Septembre 2019

Capture d’écran 2019-09-05 à 16.43.51
5 septembre 2019 - L'équipe - Rencontres et lendemains

Projections de courts métrages – Living Legends – Save the dates !

AfficheLiving Legends - France2019.pdf
1 septembre 2019 - L'équipe - Living Legends 2019

Living Legends – Les images du 1er atelier à Belsunce !

Retour en images sur le premier atelier du projet Living Legends – Mémoire en mouvement, qui s’est déroulé à Urban Prod du 26 au 30 août derniers, avec la Cinta Corta.

Après une première après-midi de découverte du cinéma d’animation, de la technique du Stop-Motion et des objectifs du projet, les participant·e·s sont partis en quête de récits et de contes à Belsunce et dans le centre ville marseillais, équipé·e·s d’enregistreurs et de caméras. Ils·elles ont recueilli plusieurs histoires, certaines connues, d’autres très personnelles, puis chacun des trois groupes a choisi celle qu’il allait mettre en images. Ensemble, les participant·e·s de 12 à 25 ans ont élaboré un storyboard afin de créer le scénario de leur histoire et de planifier leur travail de construction de décors, de scènes, de personnages.

Avant de pouvoir visionner les trois films d’animation qui ont été créés lors de cette semaine intense, les photographies vous donneront un aperçu des univers visuels et narratifs que les trois groupes ont su créer. Un grand merci à l’équipe d’animation franco-argentino-équatorienne (Julia, Emmanuel, Carolina, Hélène, Irène et Béatrice) pour leur travail accompagnement !

On attend la projection avec impatience…

HipstamaticPhoto-588693940.553703

HipstamaticPhoto-588694653.951230

HipstamaticPhoto-588694934.183013
HipstamaticPhoto-588695454.730800
HipstamaticPhoto-588700164.692968

HipstamaticPhoto-588695294.967514

 

HipstamaticPhoto-588695397.378764

HipstamaticPhoto-588695419.275977
HipstamaticPhoto-588778688.380623
HipstamaticPhoto-588699315.487313
HipstamaticPhoto-588773903.588913
HipstamaticPhoto-588699154.268844
HipstamaticPhoto-588695351.979783

HipstamaticPhoto-588700292.052965

HipstamaticPhoto-588700602.202770

HipstamaticPhoto-588700661.868936
HipstamaticPhoto-588700754.305595
HipstamaticPhoto-588699080.632065

HipstamaticPhoto-588776114.385016
HipstamaticPhoto-588699130.112854

HipstamaticPhoto-588776279.687651
HipstamaticPhoto-588777691.516193

HipstamaticPhoto-588778519.793188

HipstamaticPhoto-588776828.572885

HipstamaticPhoto-588777147.766017
HipstamaticPhoto-588783192.578978
HipstamaticPhoto-588786213.498640
HipstamaticPhoto-588779581.098791

 

HipstamaticPhoto-588778612.324229

 

HipstamaticPhoto-588779060.704583

 

HipstamaticPhoto-588781151.190001
HipstamaticPhoto-588773681.945406

HipstamaticPhoto-588781266.951697
HipstamaticPhoto-588782873.236207

 

HipstamaticPhoto-588782832.379962
HipstamaticPhoto-588781401.217389

 

HipstamaticPhoto-588783009.003023

 

HipstamaticPhoto-588783350.571777

 

5 août 2019 - L'équipe - Living Legends 2019

Living Legends – Mémoire en mouvement – Campagne de soutien

En 2019, le projet international Living Legends – Mémoire en mouvement arrive en France, porté par l’association équatorienne La Cinta Corta et Le Tamis, en partenariat avec de nombreux acteurs socio-culturels marseillais. Nous lançons une campagne de soutien pour sa réalisation. Aussi, voici une présentation de ce projet et de son histoire, racontée par Colombe Pigearias, qui rend possible cette collaboration avec Le Tamis.

“Raconte-moi une histoire que quelqu’un t’a raconté et que tu raconterais à tes petits-enfants.”

Living Legends est un projet où la culture orale interagit avec la culture numérique. Il se concentre sur la collecte et l’illustration de l’histoire orale des peuples, en mettant l’accent sur les connaissances, les mythes et les traditions préservés par les grands-parents. Ces données collectées sont revalorisées par les jeunes du territoire, grâce à des techniques de cinéma d’animation.

Origine de Living Legends :

La première édition a eu lieu en 2017. Une équipe internationale de réalisateurs et éducateurs d’Amérique latine et d’Europe a voyagé ensemble à travers des communautés en Equateur, Colombie, Allemagne et Estonie, animant plus de 12 ateliers au cours desquels 300 jeunes ont été formés et 40 courts-métrages d’animation de qualité ont été produits. Une plateforme a été conçue pour accueillir ces courts-métrages et pour partager la méthodologie avec quiconque souhaite faire partie de la grande famille Living Legends.

Aujourd’hui l’association La Cinta Corta (Equateur) étend le projet à d’autres pays avec des nouveaux partenaires et collaborateurs.

Cette année, c’est l’association Le Tamis qui accueillera le projet en France, à Marseille.

Pourquoi ?

La tradition orale est menacée. Dans certains endroits, elle est presque inexistante et dans d’autres, elle tend à se perdre rapidement. Si la tradition orale disparaît, l’identité culturelle et la sagesse ancestrale des peuples seront perdues pour les générations futures. Living Legends, mémoires en mouvement, veut développer l’empathie en permettant de découvrir d’autres cultures grâce à la tradition orale. Dans nos ateliers nous enseignons aux jeunes l’importance de la culture, de la mémoire, de la diversité et de l’identité tout en encourageant un usage responsable et créatif des nouvelles technologies

Comment ?

Des jeunes participent à un atelier au cours duquel ils s’entretiennent avec des anciens de leur communauté qui sont invités à leur partager des histoires orales, des connaissances ancestrales, des mythes et des légendes. Grâce à ce matériel, les jeunes participants créent des courts-métrages d’animation qui sont ensuite diffusés gratuitement au grand public lors de projection dans les communautés mêmes et ensuite au monde via une plateforme web interactive.

De nos jours, une grande partie de la jeunesse utilise quotidiennement des smartphones. Sans le savoir, ils ont dans leur main un outil précieux pour réaliser de petits films. Par ce projet, nous espérons encourager l’appropriation de ces outils au profit de leur créativité.

En découvrant des techniques d’animation traditionnelle (création de décors, et de personnages, superpositions d’images, bruitages, etc) et en s’initiant au Stop Motion, les participants donneront vie de manière directe et concrète aux histoires racontées par les anciens. A travers leur imagination et leurs mains, ils préserveront les légendes d’autrefois.

> Si vous souhaitez soutenir le projet, participez à sa campagne de financement !

>>> Nous vous tiendrons informé·e·s des événements liés au projet, qui se déroulera du 22 août au 30 septembre 2019.